Reprise des cours pour les classes d’examen

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Reprise des cours

Les enseignements ont repris jeudi pour les élèves en classe d’examen après la suspension des cours à cause de la Covid-19, le 16 mars dernier.

Une première tentative de reprise, le 2 juin, avait été annulée la veille pour cause d’infection à la Covid-19 de membres du corps enseignant.

A Rufisque, un des quatre départements de la région de Dakar, le respect du protocole sanitaire est de mise dans les différents établissements. L’Etat sénégalais exige le lavage des mains à l’entrée des établissements scolaires ainsi que le port du masque.

« Toutes les conditions sont en place avec un respect strict du protocole sanitaire », a expliqué, à cette occasion Déthié Fall, directeur de l’école élémentaire Ibra Seck.

Le protocole sanitaire mis en place par le ministère de la Santé porte essentiellement sur la limitation à 20 élèves par classe, le port obligatoire du masque de protection et la présence de matériel pour le lavage des mains.

Le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla qui a effectué, jeudi, une visite dans des établissements de Dakar s’est félicité de la reprise réussie des enseignements sur tout le territoire national.

« Partout où nous sommes passés, nous avons remarqué que les conditions sont réunies, le matériel en place, les élèves venus nombreux et les enseignants présents », s’est réjoui Mamadou Talla après la visite du Centre régional de formation des personnels de l’éducation (CRFPE) à Rufisque.

« La reprise est devenue effective. Cet élément de satisfaction nous l’avons constaté avec notre visite dans certaines écoles de la région de Dakar et les informations qui nous ont été remontées pour les autres régions. La reprise est partout officielle », a-t-il poursuivi, notant que les mêmes efforts vont être menés pour la rentrée pour l’année scolaire à venir.

« Nous allons poursuivre dans cette dynamique pour qu’au mois de novembre on puisse avoir les mêmes dispositions, puisque l’on ne sait pas encore quand est-ce que la maladie va se terminer », a-t-il assuré.

551 mille élèves, candidats au Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE), au Brevet de de fin d’études moyennes (BFEM) et au baccalauréat sont concernés par cette reprise partielle des cours qui vont se poursuivre jusqu’au 28 août.

Les examens sont prévus entre le 20 août (CEPE) et le 2 septembre (baccalauréat).

Lire Plus:  Investissement : Le top 10 des pays africains les plus attractifs
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires