PSG : une nouvelle Academy ouvre au Sénégal

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Une nouvelle antenne du club de la capitale s’installe sur le complexe sportif Bruno Metsu, à Saly, au sud de Dakar. Blaise Matuidi en est le parrain.

Le PSG s’exporte à nouveau sur le sol africain. Après le Maroc, une antenne pour jeunes footballeurs va s’installer à partir de l’été prochain à une heure de Dakar, sur les installations modernes du complexe Bruno Metsu. Avec comme parrain de renom, un certain Blaise Matuidi, passé par la capitale de 2011 à 2017.

Selon le communiqué du PSG, le centre « proposera dans un premier temps des programmes à l’année pour des joueurs de différents niveaux de U7 à U19 (NDLR : 6-18 ans). Dans un second temps, un programme Elite en pension complète alliant entraînements intensifs et cours scolaires rassemblera 50 joueurs en provenance de toute l’Afrique. » Les premières détections doivent avoir lieu le dernier week-end de mai tandis que le programme annuel sera lancé au mois d’août.

Une nouvelle étape dans la stratégie de développement

Ravy Truchot, PDG de la société Paris Football LLC et fondateur du projet, a tenu à remercier Viviane et Hervé Renard, les responsables du complexe flambant neuf. Viviane avait été à l’initiative de sa construction après la mort en 2013 de son premier mari Bruno Metsu, une icône au Sénégal après son parcours historique en tant que sélectionneur lors du Mondial 2002. Les Lions de la Teranga avaient alors atteint les quarts de finale. Le centre possède un terrain synthétique offert par la Fédération marocaine de football.

La Paris Saint-Germain Academy a déjà attiré plus 20 000 jeunes footballeurs en Amérique du Nord et du Sud, en Asie, en Afrique, et dans divers pays européens dont la France, l’Allemagne, le Portugal, le Royaume-Uni et la Russie. Le club y transmet son ADN et recrute (peut-être) les joueurs et (à coup sûr) les supporteurs de demain.

« C’est le développement souhaité par le président Nasser Al-Khelaïfi dès son arrivée à Paris en 2011, confiait en 2018 au Parisien Fabien Allègre, directeur du développement de la marque et du merchandising. À la base, c’était un moyen pour nous de déployer la marque, de conquérir ou reconquérir une certaine base de fans. L‘international est la véritable vitrine du club et de son développement. »

Lire Plus:  CAN 2019 : le Sénégal bat la Tunisie (1-0) et se qualifie en finale
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires