Le Sénégal, le futur hub sportif africain

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

L’organisation au Sénégal des Jeux olympiques de la jeunesse en 2022 et la construction-réhabilitation d’infrastructures sportives nécessaires à la tenue de cet événement font du Sénégal un futur hub sportif continental.

Le Sénégal a accueilli l’Afrobasket féminin 2019 et le tournoi de handball féminin africain en vue de la qualification aux Jeux olympiques (JO) de 2020 à Tokyo. La salle omnisports de Diamniadio, le Dakar Arena, où ont eu lieu ces deux compétitions, est également choisie pour les matchs de l’African Basket League (ABL) dirigée par le Sénégalais Amadou Gallo Fall.L’Afrobasket féminin 2019 – la finale Sénégal-Nigeria surtout – est la preuve que le Dakar Arena est conforme aux normes des infrastructures prévues pour des événements pareils et est digne d’accueillir les plus grandes manifestations sportives.Cette même salle des sports est également choisie pour le tournoi de qualification de boxe en vue des JO de 2020, auquel prendront part des pugilistes africains. Trois cent vingt boxeurs représentant une trentaine de pays sont attendus à ce tournoi prévu du 20 au 29 février, selon ses organisateurs.

Des compétitions d’escrime et d’arts martiaux sont prévues dans cette salle omnisports, cette année.Mardi soir, le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé l’ouverture, avant fin janvier, du chantier du futur stade olympique de Diamniadio. Avec cette annonce et celle de la réhabilitation du stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, grâce au soutien de la Chine, s’ouvre la perspective de l’organisation au Sénégal d’une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football, dans les prochaines années.

’Nous aurons deux stades olympiques de dimension Fifa, avec le stade Lat-Dior de Thiès. On sera très à l’aise pour organiser la Coupe d’Afrique des nations dans les années à venir’’, a assuré le président de la République dans une interview accordée à plusieurs médias sénégalais, mardi soir.

L’Egypte avait mis à la disposition de la Confédération africaine de football (CAF) six stades de dimension internationale pour la CAN 2019, à laquelle ont participé 24 sélections nationales.Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, avait choisi le Centre international de conférences Abdou-Diouf de Diamniadio pour la cérémonie des Awards 2018 du football africain, en janvier 2019.

Lire Plus:  Au Sénégal, une compétition automobile féminine pour combattre les clichés

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires