SENEGAL-AFRIQUE-SPORTS / Badminton: Le Sénégal va abriter les prochains Championnats d’Afrique U15 du 26 octobre au 5 novembre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dakar, 12 juil (APS) – Le Sénégal va organiser du 26 octobre au 5 novembre 2023 les Championnats d’Afrique de badminton des moins de 15 ans, a annoncé, mercredi à l’APS, le président de la fédération sénégalaise de la discipline, Antoine Diandy.

 »La Confédération africaine de badminton nous a confiés » l’organisation de ces championnats d’Afrique des moins de 15 ans qui devaient se dérouler initialement au mois d’août (11 au 20), a-t-il dit lors d’un entretien avec l’APS.

A cause de  »la situation instable » que le Sénégal a connue au mois de juin,  »nous avons jugé nécessaire de les reporter du 26 octobre au 5 novembre’’, a t-il rappelé.

Selon lui, ces championnats africains seront ‘’précédés d’un camp d’entraînement, de recyclage des entraîneurs et des arbitres’’.

Antoine Diandy a signalé qu’’une dizaine de pays s’étaient déjà engagés à prendre part au tournoi ». Mais,  »il nous faudra procéder à une redistribution des cartes, en cette période où les tournois sont très prisés », a t-il souligné.

 »Je pense qu’au mois d’octobre, nous aurons le privilège d’avoir le maximum de pays membres qui viendront. En terme comparatif, onze fédérations étaient présentes lors des derniers championnats des moins de 17 ans qui se sont déroulés au Bénin’’ ,a-t-il rappelé.

Une vision de croissance et de développement en vue des JOJ 2026

Lire Plus:  Les nouveaux maillots des Lions de la Téranga dévoilés

Il a souligné que  »depuis 2020, la fédération a entamé une phase de développement de la discipline ; la massification, la promotion et surtout la gestion de l’élite sans oublier la formation qui est le socle de toute entreprise et fédération ».

Dans cette dynamique, la Fédération sénégalaise de badminton a formé des tuteurs, des enseignants, des entraineurs, des officiels techniques et des organisateurs de compétition.

 »Nous avons une vision de croissance en vue des Jeux olympiques de la jeunesse qui vont se dérouler en 2026 à Dakar. Nous nous sommes dits que nous allions commencer par la petite catégorie, avec les U15 progresser avec eux jusqu’en 2025 en U17 et pour entrer en 2026 avec de jeunes badistes qui seront âgés de 18 ans. D’autant plus que pour les JOJ, ce sont des jeunes de moins de 18 ans qui sont impliqués’’, a expliqué Antoine Diandy.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires