Inauguration : Voici 10 choses à savoir sur le stade Abdoulaye Wade de Diamniadio

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Après son premier trophée continental, le Sénégal a procéder, ce mardi 22 février 2022, à l’inauguration de son nouveau stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Voici 10 choses à savoir sur le plus beau stade d’Afrique !

L’idée est venue pendant le Mondial 2018

Le ministre sénégalais des Sports, Matar Ba, l’a rappelé ce mois-ci, sur iRadio : l’idée de ce nouveau stade remonte à la Coupe du Monde 2018, disputée par les Lions de la Teranga. « Le président Macky Sall a de l’ambition pour son pays. C’est pourquoi on va vers l’inauguration d’une telle infrastructure. L’idée est venue quand il était descendu pour voir les joueurs lors du match (…) opposant le Sénégal à la Pologne au stade du Spartak de Moscou, a raconté le représentant du gouvernement. Sur place, il a demandé au président de la Fédération internationale de football association, comment il pouvait faire pour avoir un tel stade. »

Ce stade vient combler un grand vide

Ce stade flambant neuf vient mettre fin à une situation paradoxale : première équipe africaine au classement FIFA depuis près de quatre ans, champion d’Afrique en titre, le Sénégal n’avait plus de stade digne de ce rang. Pire, le stade Léopold Sedar Senghor, enceinte multifonctions de 60.000 places construite dans les années 1980 avec le soutien de la Chine et nommé initialement stade de l’Amitié, s’était dégradé de décennie en décennie, au point de ne plus être homologué par la Confédération africaine de football. Les Lions de la Teranga avaient alors reçu au stade Lat Dior de Thiès, sous-dimensionné par rapport à l’équipe. La pénurie est terminée.

Il a été construit en 17 mois

La première pierre de l’édifice a été posée le 20 février 2020, en présence du président Macky Sall. Les travaux ont été effectués par l’entreprise turque Summa, qui avait déjà réalisé la Dakar Arena. En janvier 2020, l’Etat du Sénégal obtenait un financement de 155 milliards de francs CFA, soit environ 238 millions d’euros, de la Standard Chartered Bank pour financer l’opération.

Le stade portera le nom d’un chef d’Etat

Le stade olympique de Diamniadio portera le nom de l’ex-président de la République, Abdoulaye Wade. « A la suite de la lettre adressée la semaine dernière par le président de la République, Macky Sall, au président Abdoulaye Wade, l’informant de sa décision de donner son nom au nouveau grand stade national construit à Diamniadio, ce dernier tient tout d’abord à [le] féliciter (…) et à dire combien il est honoré par ce geste et cette marque d’estime », a écrit le Parti démocratique sénégalais (PDS), sa formation politique, dans un communiqué.
Un vrai stade de football

C’est l’une des grandes fiertés du Sénégal.

Le nouveau stade sera un authentique stade de football. Point de vocation omnisports, mais une enceinte entièrement dédiée au sport numéro du pays (avec la lutte). Le stade Abdoulaye Wade ne comprendra donc pas de piste d’athlétisme. Cela assurera une plus grande proximité entre le public et son équipe, et offrira la possibilité d’une meilleure réalisation télévisuelle.

Il s’intègre à un complexe sportif plus vaste

Ce nouveau stade de football ne surgit pas de terre au milieu de nulle-part. Il vient s’intégrer à un complexe sportif comprenant aussi un palais des sports (la « Dakar Arena »). D’une capacité de 15 000 places, elle a été inaugurée en août 2018. Pour rappel, La ville nouvelle de Diamniadio est située dans le département du Rufisque, à une trentaine de kilomètres du centre-ville de la capitale, Dakar

Une capacité d’accueil de 50.000 places

La capacité du nouveau stade est estimée à 50.000 places. Soit 10.000 de moins que celle des complexes d’Ebimpé (Côte d’Ivoire) et d’Olembé (Cameroun), dernières grandes enceintes à avoir été inaugurées sur le continent africain. Mais Diamniadio est la seule à être dédiée uniquement au football.

Il abrite un musée

Interactif, ce musée du football porte le nom de Papa Bouba Diop (1978-2020) et valorisera l’histoire du football sénégalais. Il sera possible d’y visiter des expositions, permanentes et temporaires, et d’y acheter des souvenirs. Des espaces spéciaux seront consacrés à Sadio Mané et à El Hadji Diouf, vainqueurs du Ballon d’Or africain.

Du beau monde à l’inauguration

Le nouveau stade a été inauguré ce mardi 22 février 2022 par le président du Sénégal, Macky Sall. Ont pris place à ses côtés plusieurs chefs d’Etat, dont l’Allemand Frank-Walter Steinmeier, le Turc Recep Tayyip Erdoğan, le Rwandais Paul Kagamé, le Gambien Adama Barrow, le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embaló et le Libérien George Weah. D’autres légendes du football africain etaient présentes, parmi lesquelles l’Ivoirien Didier Drogba, du Marocain Mustapha Hadji, les Camerounais Samuel Eto’o et Patrick Mboma, le Nigérian Jay-Jay Okocha ou le Togolais Emmanuel Adebayor. Elles ont affronter les légendes sénégalaises pour l’inauguration de la pelouse.

Lire Plus:  Can 2022 : Le Sénégal affronte le Cap-Vert en 8ème de finale

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires