Égypte-Sénégal des 25 et 29 mars : Aliou Cissé a lancé ses convocations

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Alors que la Fédération sénégalaise de football (FSF) et le ministère des Sports sont en pleine préparation de la double confrontation Égypte-Sénégal, des 25 et 29 mars, en barrages qualificatifs au Mondial Qatar 2022, le staff technique des Lions a lancé les convocations.

Dans un conclave entre Aliou Cissé et la task-force de la FSF, composée du président, Me Augustin Senghor, du 2ème vice-président, Abdoulaye Sow, et de Victor Cissé, le secrétaire général. En y déclinant sa feuille de route en vue des deux prochaines sorties cruciales des Lions face aux Pharaons d’Égypte qu’ils ont battus au Cameroun, en finale de la 33ème édition de la CAN, Aliou Cissé en a profité pour décliner l’identité des joueurs qui prendront part aux matchs de la prochaine fenêtre FIFA.

Si des indications précises ne sont pour le moment pas encore données, il n’en demeure pas moins que la liste d’Aliou Cissé ne devrait pas s’éloigner de celle qui avait pris part aux joutes continentales du mois de janvier dernier.

D’ailleurs, depuis hier mercredi, Aliou Cissé a lancé les convocations via le secrétaire général de l’instance dirigeante. Victor Cissé en a profité pour signifier aux clubs des joueurs concernés que le rassemblement est prévu à Marrakech officiellement le lundi 21 mars. La première manche étant prévue le vendredi 25 mars à 19h00 GMT au Caire et la seconde le mardi 29 mars à 17h00 GMT à Dakar.

Sabaly, une alternative à droite

Il était l’un des grands absents de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, à cause d’une blessure qui l’a éloigné des pelouses pendant six mois. Youssouf Sabaly pourrait être une alternative crédible pour Aliou Cissé sur le flanc droit de la défense des Lions. Un éventuel retour du pensionnaire de Bétis Séville, qui a renoué avec la compétition depuis quelques semaines, donnerait de l’allant à Aliou Cissé qui, somme toute, n’a pas assez un large éventail de solutions de rechange dans ce compartiment de jeu. S’il es vrai que Bouna Sarr a tiré son épingle du jeu à ce poste, doublure, Ibrahima Mbaye, a quelque peu traîné le pas.

Lire Plus:  CAN : Scènes de liesse à Dakar et jour férié au Sénégal après le 1er sacre des Lions de la Teranga
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires