Coupe du monde 2022: adversaire du Sénégal, l’Equateur disqualifié ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Logé dans le groupe A aux côtés du Sénégal, des Pays-Bas et du Qatar en phase de poule de la coupe du monde 2022, l’Equateur pourrait être disqualifié du tournoi. La FIFA a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire contre le joueur équatorien Byron Castillo soupçonné d’être de nationalité colombienne.

C’est une décision qui risque de modifier la composition du groupe A en phase de poule de la coupe du monde 2022. Formé du Qatar, pays hôte du tournoi, du Sénégal, des Pays-Bas et de l’Equateur, cette poule pourrait voir l’un de ses membres être remplacé. En effet, l’Equateur pourrait être disqualifié de la compétition en raison de la présence dans ses rangs d’un joueur qui serait de nationalité étrangère.

Mercredi dernier, la FIFA a annoncé qu’elle a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire afin « d’examiner l’inéligibilité potentielle » de Byron Castillo, arrière droit de l’Equateur. Une décision qui fait suite à la plainte déposée par la Fédération chilienne de football auprès de l’instance faîtière du foot mondial, qui estime que Castillo est en fait de nationalité colombienne et non équatorienne.

« La Fédération Chilienne de Football a déposé une plainte auprès de la Commission de Discipline de la FIFA portant sur la possible falsification des documents accordant la nationalité équatorienne au joueur Byron David Castillo Segura, ainsi que sa possible inéligibilité pour les huit rencontres qu’il a disputées avec l’équipe représentative de la Fédération Équatorienne de Football dans le cadre de la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA », a écrit l’instance internationale dans un communiqué.

Le Pérou directement qualifié ?

« Par conséquent, la FIFA a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire destinée à examiner l’inéligibilité potentielle de Byron David Castillo Segura vis-à-vis des matches susmentionnés. Dans ce contexte, la FEF et la Fédération Péruvienne de Football ont été invitées à faire part de leur position respective à la Commission de Discipline », poursuit la FIFA, précisant que « de plus amples détails seront communiqués ultérieurement ».

Le Pérou, arrivé cinquième lors des phases qualifications du mondial dans la zone Amérique du Sud, est le premier sur la liste qui pourrait être repêché en cas de disqualification de l’Equateur. La formation péruvienne disputera le 13 juin prochain un match de barrage contre le vainqueur du match Australie-Emirats arabes unis pour espérer se qualifier pour le Mondial qatari (dans le groupe de la France). Un dernier affrontement qu’elle n’aura pas à livrer si l’Equateur venait à être exclu de la grande messe du foot au Qatar.

Lire Plus:  CAN: Cameroun, Algérie et Sénégal favoris au trône de roi d'Afrique
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires