CAN 2025: le Sénégal s’invite dans la danse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Sénégal songe également à se porter candidat à l’organisation de la CAN 2025, retirée à la Guinée pour retard dans la construction des infrastructures sportives.

Justifiant sa décision par le retard du pays du Syli national dans la réalisation des infrastructures devant abriter le tournoi continental, la CAF a retiré l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée. Depuis, l’instance faîtière du foot africain a lancé un nouvel appel à candidature pour désigner le prochain hôte de la compétition phare sur le continent. Plusieurs pays dont l’Algérie et le Maroc ont déjà manifesté leur intérêt pour organiser l’évènement. Et visiblement, le Sénégal songe à se joindre à la liste.

Le ministre des Sports, Yankhoba Diattara, a en effet annoncé aborder le sujet avec le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor. «Nous avons joint le président de la Fédération pour disposer du cahier des charges et faire, avec les services concernés, une analyse de la situation. Après, naturellement, nous ferons une note à la plus haute autorité du pays, qui appréciera», a fait savoir le ministre.

Champion d’Afrique en titre, le Sénégal n’a abrité la phase finale d’une CAN qu’une seule fois de toute son histoire, en 1992. Alors que le pays dispose d’enceintes sportives les plus modernes en Afrique, les Lions de la Téranga pourraient bien être l’hôte de la 35è édition de la Coupe d’Afrique. Cependant, la CAF tient à préciser qu’aucun pays candidat n’aura droit à un traitement de faveur.

«Je peux vous assurer qu’il n’y a aucun pays en Afrique qui va être favorisé ou qui pourra faire pression à propos d’un autre pays», a affirmé le dirigeant, soucieux de «bâtir un processus consistant à être justes, équitables et à traiter tout le monde sur un pied d’égalité. Nous voulons donner leur chance à tous les pays», a déclaré le président de la CAF, Patrice Motsepe, lors du tirage au sort du CHAN 2023 à Alger, le weekend dernier.

Lire Plus:  Liga : Un dictionnaire espagnol, wolof, Pulaar, sereer et diola lancé
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires