Le boom des salles de fitness et du sport au Sénégal !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Une salle de sport au Sénégal

Les sénégalais sont de plus en plus nombreux à pratiquer une activité sportive en groupe, en plein air ou bien les deux. Cette envie s’est accentuée au cours des dernières années créant un véritable phénomène de société et de nombreuses possibilités pour les entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans le business au Sénégal.

Des coachs professionnels se révèlent, des clubs de fitness fleurissent partout à Dakar. Le step, le body attack et la musculation sont les activités les plus prisées en salle et les prix proposés sont le plus souvent attractifs et bas (30 000 fcfa/an) pour pouvoir attirer un maximum de personnes.

Une large place est accordée au sport au Sénégal et le développement des infrastructures est une priorité ces dernières années. Tous les moyens sont mis en place, le budget du ministère pour l’exercice 2019 a augmenté de 9.57% passant de 14 392 003 060 fcfa à 15 768 859 480 fcfa. Récemment le Nokia Arena a vu le jour pour pouvoir accueillir de nombreuses compétitions sportives, comme prochainement les JOJ 2022 et promouvoir des valeurs olympiques auprès de la jeunesse. Sport pour les professionnel et loisirs sportifs, le Dakar Diamniadio Sports City est un complexe sportif de dernière génération qui répond à la fois aux exigences de haut niveau et aux besoins des amateurs de tous âge et horizons.

Le phénomène sportif ne fait que commencer

Plusieurs travaux de construction de stades à Kédougou, kaffrine et Sédhiou ou encore celui des Parcelles Assainies, de Rufisque et bien d’autres encore sont lancés. Plus qu’une performance, le sport est aussi une école de la vie. Placé au centre de la société, outre les effets positifs sur la santé est un facteur d’épanouissement personnel et collectif, porteur de valeurs qui forgent l’unité.

Si le football et la lutte sénégalaise sont très réputés au Sénégal, d’autres comme le tennis ou bien le footing ne sont pas en reste ! Le club olympique de la corniche Ouest à Dakar connu pour la préparation de champion nationaux de tennis a également misé sur le besoin grandissant de bien être et d’activités pour proposer sept disciplines supplémentaires. Un développement qui génère par la même occasion de nombreux emplois et une véritable culture de l’effort.

Et pour les amoureux de footing et d’activités en plein air, de nombreux parcours sont mis à la disposition entre les corniches Est et Ouest, la corniche des Amaldies, le parc de Hann sont autant de lieux de regroupements de personnes désireuses de s’adonner au sport en groupe et en plein air.

La question du financement de la gestion des compétitions internationales, du développement des activités et infrastructures sportives n’a jamais été aussi actuelle que durant ces cinq dernières années. Les clubs de Dakar sont une mine d’or pour certains et devient un vecteur de cohésion sociale et un véritable catalyseur d’un développement inclusif au Sénégal.

Lire Plus:  Sénégal: un restaurant «zéro plastique» à Dakar
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

magazine terra senegal

Le Plus Populaires