Macky Sall veille au développement du blé et de l’essor des Niayes au Sénégal

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Il a été question d’agriculture en Conseil des ministres au Sénégal. Evoquant la préparation de la campagne agricole 2023, le président Macky a mis l’accent sur la nécessité de vendre rapidement et « dans les meilleures conditions pour les producteurs » le matériel agricole de dernière génération récemment acquis par l’Etat mais également « anticiper sur l’acquisition des semences certifiées et d’engrais de qualité à des conditions de marchés favorables. »

Il entend accélérer, d’une part, l’aménagement des périmètres rizicoles dans les vallées du Fleuve Sénégal et de l’Anambé, avec l’intensification des activités de la Société d’aménagement et d’exploitation du Delta du Fleuve Sénégal (SAED) et de la Société de développement agricole et industriel du  Sénégal (Sodagri) , d’autre part, mettre en oeuvre des projets d’irrigation et de récupération des terres salées dans certaines zones de production (régions de Sédhiou, Ziguinchor et Fatick……).

Il a rappelé, en particulier, l’urgence de développer la culture du blé dans des zones favorables et de renforcer les productions horticoles dans les Niayes, écosystème qui doit être préservé de toute spéculation foncière, indique le communiqué. Le Premier ministre a été chargé de proposer « un dispositif préventif et efficace de sauvegarde de la vocation agricole des Niayes. » Rappelons que la zone des Niayes, cette bande côtière qui va de Dakar à Saint Louis (180 km de long) présente des caractéristiques biophysiques favorables aux productions maraîchères. Elle assure à elle seule près de 80% de la production nationale en légumes frais.

Saluant la bonne tenue de la Foire Internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara), Macky Sall a évoqué la prochaine réunion interministérielle sur la campagne agricole 2023.

Lire Plus:  Sénégal : Le CNRF incite les acteurs de la recherche forestière à avoir comme défi une contribution au renouvellement d’espèces menacées
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires