Le Sénégal est « fin prêt » pour la réussite du 9-ème Forum mondial de l’Eau

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Sénégal est « fin prêt » pour la réussite de la 9-ème édition du Forum mondial de l’Eau qui se déroulera à Dakar du 21 au 26 mars, sous le thème « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement », a selon le secrétaire exécutif du Forum, Abdoulaye Sène. Ce dernier, s’exprimait vendredi 4 mars lors du lancement à Dakar de la nouvelle initiative ‘’Festi-eau’’, entreprise par le groupe musical sénégalais, les frères Guissé, pour accompagner ce forum de l’eau et sensibiliser les populations locales à s’approprier ce Forum mondial.

«Dans le cadre d’un partenariat que nous avons noué avec les frères Guissé, que je salue pour leur engagement dans toutes les questions liées à l’environnement et au développement durable, nous avons voulu par ce partenariat, organiser toute une dynamique de mobilisation des jeunes d’abord et de l’ensemble des acteurs», a dit Abdoulaye Sène. D’autre part, a-t-il ajouté, «nous avons préparé d’autres jeunes à bien participer au forum car, nous voulons que la voix du Sénégal et celle de l’Afrique soit bien entendue». «La particularité est que nous avons fonctionné depuis 15 ans pour «Festi-vert», cette année, c’est Festi-eau car, le Sénégal va abriter cette rencontre mondiale. En tant qu’acteur de développement, nous avons pensé que nous devons venir en appoint aux efforts du gouvernement pour vulgariser les informations, sensibiliser les populations locales, pour qu’elles puissent s’approprier ce forum mondial», a fait savoir Djiby Guissé, un des membres du groupe.


Cette initiative a été bien accueillie par Irène Mingasson, ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Sénégal, qui souligne que «l’eau va rester un élément central de notre agenda commun». «J’espère que ce Festi-eau et ce forum mondial de l’eau, pourront contribuer efficacement au rapprochement entre les peuples. A la célébration et au renforcement du multilatéralisme et à une réflexion profonde et très responsable sur ce qui nous lie en tant qu’humain plutôt qu’à se qui nous divise », a fait valoir l’ambassadrice de l’UE.


Quant à Gora Niang du ministère de l’Environnement et du développement durable, «l’environnement se dégrade et tout le monde est au courant de ce qui se passe. Ce que nous voulons c’est des actions». A cet égard, des actions sont en train de se mener au niveau du centre d’éducation environnementale dudit ministère, a indiqué Gora Niang.
Organisée conjointement par le Conseil mondial de l’Eau et le gouvernement sénégalais, la 9-ème édition du forum mondial de l’Eau se tient à Dakar du 21 au 26 mars 2022 avec pour thème «la sécurité de l’eau pour la paix et le développement».


Ce forum est le plus grand évènement mondial sur l’eau. Il est organisé depuis 1997 par le Conseil mondial de l’eau, en partenariat avec un pays hôte. Il sera le premier de ce type à se tenir en Afrique subsaharienne. Son programme est axé sur l’agenda 2030 pour des actions transformatrices.
Cette vision se décline en feuille de route avec quatre priorités. Il s’agit de la sécurité de l’eau et de l’assainissement ; l’eau pour le développement rural ; la coopération ; les outils et les moyens incluant les questions cruciales du financement, de la gouvernance, de la gestion des connaissances et des innovations. Quatre axes qui constituent des priorités pour l’Afrique, mais aussi pour le monde dans sa globalité. Des groupes de travail spécialisés structurés autour des quatre priorités, vont animer le processus. Chaque groupe de travail sera piloté par le Sénégal et le Conseil mondial de l’Eau et soutenu par des partenaires stratégiques notamment les gouvernements, les organisations intergouvernementales, bilatérales et multilatérales, institutions financières et organisations non gouvernementales. Les partenaires stratégiques devraient jouer un rôle de premier plan depuis le processus préparatoire jusqu’à l’organisation du forum.


Le forum sera également l’occasion pour le Sénégal et le Conseil mondial de l’eau d’échanger leurs points de vue sur l’avenir de l’eau et de l’assainissement. Il s’agit d’un forum contextualisé, mondial et communautaire, axé sur les principaux défis liés à l’eau en Afrique et dans le monde. Par ailleurs, il est à souligner que les précédentes éditions du Forum mondial de l’Eau comprenaient trois grands processus: thématique, politique et régional. Néanmoins, le 9ème forum est centré sur une préparation intégrée basée sur des échanges de qualité, multi-acteurs, autour d’un nombre limité de priorités intégrant les outils précédents des processus : thématique, politique, régional, citoyen.
Créé en 1996, le Conseil mondial de l’eau est le fondateur et le coorganisateur du Forum mondial de l’Eau et catalyse l’action collective pendant et entre chaque forum.

Lire Plus:  Sénégal : Le FMI prévoit une croissance d’environ 5% en 2021
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires