Le Maroc et le Sénégal examinent les moyens de renforcer leur coopération dans plusieurs domaines

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a examiné, mercredi, avec le président du Conseil économique, social et environnemental sénégalais, Idrissa Seck, les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans plusieurs domaines.

A cette occasion, M. El Otmani a affirmé l’importance des relations maroco-sénégalaises, enracinées dans l’histoire et qui, outre les domaines politiques et économiques, prennent des dimensions humaines, culturelles et civilisationnelles solides, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

M. El Otmani a également exprimé la fierté du Maroc des liens le liant au Sénégal frère, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait visité à plusieurs reprises, en plus d’avoir prononcé un Discours Royal le 6 novembre 2016 depuis la capitale Dakar, à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte et de la Visite officielle du Soueverain au Sénégal, ce qui est une preuve de la profondeur des relations entre les deux pays qui s’étale à travers l’histoire.

De son côté, M. Idrissa Seck s’est félicité des relations unissant le Sénégal au Royaume du Maroc, soulignant la fierté de son pays de l’amitié de SM le Roi avec le Sénégal.

Considérant qu’il existe plusieurs domaines où les deux pays peuvent renforcer leur coopération bilatérale, M. Seck a noté l’importance de développer la coopération entre les entreprises marocaines et sénégalaises et d’approfondir l’action commune dans le domaine de la recherche scientifique.

Les deux parties ont également évoqué la nécessité de penser les meilleurs moyens pour surmonter l’impact de la pandémie du coronavirus, qui a touché le monde et a engendré des pertes humaines et économiques, selon la même source.

Lire Plus:  La livraison du projet d’eau potable Yenne-Popenguine prévue pour mai 2021

A cet égard, le Chef du gouvernement a mis l’accent sur la nécessité d’adopter une approche pour faire face à ce défi et mettre à profit les opportunités créées par cette crise sanitaire.

Cette rencontre a été marquée par la présence notamment du vice-président du Conseil économique, social et environnemental sénégalais, Moustapha Ndiaye, de l’ambassadeur du Sénégal à Rabat, Ibrahim Al Khalil Seck et du Secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental marocain.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires