La future académie va relever le niveau de la police nationale (ministre)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dakar, 14 mars – La future académie financée par les Etats-Unis à hauteur de 6,2 millions de dollars, soit près de 4 milliards FCFA, va relever le niveau de la police nationale et consolider son rayonnement dans l’espace sous-régional, a soutenu mardi à Dakar, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

« Les États-Unis d’Amérique ont décidé d’accompagner notre pays dans la réalisation de ce projet d’académie de police (…) avec un financement de 6, 2 millions de dollars. Cet important appui est destiné à couvrir les dépenses liées aux travaux de construction, d’équipements pédagogiques et de formation du personnel de la future académie de police », a-t-il dit.

Le ministre de l’Intérieur a procédé à la pose de la première pierre de cette future académie, en compagnie de la sous-secrétaire d’État à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l’homme du Département d’État des États-Unis, Uzra Zeya.

Cet établissement de formation financé par le bureau des affaires internationales des stupéfiants et d’application de la loi des Etats-Unis sera composé d’un bâtiment administratif, d’une résidence hôtelière, d’une piscine olympique, d’un terrain sport multifonctionnel, d’un amphithéâtre et d’un restaurant de 300 places chacun. 

Selon le ministre de l’Intérieur, « cette académie de police du Sénégal, s’inscrit dans le cadre de la tradition de coopération solidement ancrée en matière de sécurité entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique symbolisée aujourd’hui par les relations entre les présidents Joe Biden et Macky Sall ».

Il a rappelé que les deux pays ont ensemble mis en œuvre plusieurs projets dans le cadre de la coopération entre leurs services de sécurité.

“Ces différents projets initiés ne peuvent bien être exécutés que si le personnel de la police impliquée est bien formé”, a expliqué Antoine Félix Abdoulaye Diome.

Il a rappelé les efforts consentis par le Sénégal dans le domaine de la formation avant son indépendance à travers la création de l’Ecole de police en 1954.

Lire Plus:  Des filles sénégalaises mettent le Covid-19 hors-jeu
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires