Dakar accueillera son Grand Carnaval en novembre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Le Grand Carnaval de Dakar «Territoires du Sénégal» se tiendra du 8 au 10 novembre prochain. Des artistes marocains pourraient participer à cet événement qui comporte plusieurs activités culturelles et artistiques.
Des hommes sénégalais jouant du tambour dans les rues de Dakar Grand Carnaval

Le Grand Carnaval de Dakar «Territoires du Sénégal» est organisé, du 8 au 10 novembre, par l’agence de communication Labell’Com avec l’appui des ministères sénégalais du Tourisme et des transports aériens, de la Culture et de la communication et des Collectivités territoriales de la ville de Dakar. Cette première édition est organisée sur le thème «Territoires du Sénégal». 

Elle est consacrée à la promotion et la valorisation de la diversité culturelle du Sénégal comme valeur fédératrice et comme atout compétitif en matière touristique.

«L’événement coïncide avec l’ouverture de la haute saison touristique, montrant au monde le vrai visage du Sénégal, pays de la Téranga et des Sénégalais, peuple accueillant et ouvert. C’est aussi pour eux l’occasion de redécouvrir et de célébrer ensemble leurs cultures et traditions», soulignent les organisateurs. Ces derniers affirment également qu’une troupe marocaine pourrait participer au grand carnaval de Dakar.

Le Grand Carnaval, un voyage d’émotion

Ce voyage tout en émotion au cœur du Sénégal comporte une conférence sur la culture, un battle de percussions, un concert, des side events autour des cultures urbaines ainsi qu’une parade célébrant les folklores et costumes traditionnels. Au programme aussi des ateliers gastronomiques. Le carnaval invitera ses invités à déguster le «Thiebou Dieun Géant». Il s’agit du mets le plus célèbre de la cuisine sénégalaise.

Le nom de ce plat national du Sénégal signifie «riz au poisson de Penda Mbaye». Penda Mbaye était une excellente cuisinière originaire de Saint-Louis qui gagnait sa vie en faisant la cuisine dans les cérémonies familiales. Un jour, elle a eu l’idée de génie de malaxer de la tomate cerise pour l’utiliser dans sa cuisine». L’histoire commence à cet instant puisque le résultat enchante les palais saint-louisiens et le bouche-à-oreille aidant, la dame Penda Mbaye acquiert une notoriété grandissante.

Le Sénégal voudrait inscrire ce plat dans le patrimoine immatériel de l’Unesco. Le grand carnaval de Dakar connaîtra la plus grande dégustation de Penda Mbaye jamais organisée dans le pays. Cet événement est une fête populaire ouverte à tous, sous le signe de la promotion des terroirs du Sénégal. Il vise à montrer la richesse du patrimoine culturel sénégalais. 

Source: Le Matin

Lire Plus:  Sénégal: un restaurant «zéro plastique» à Dakar
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *