Coopération, Sénégal-Japon : un projet régional de développement de l’économie bleue en gestation

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

 L’expert de la l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) sur l’administration de la pêche, Ishida Mitsuhiro, a annoncé, lundi, la mise en place prochaine d’un projet régional de développement de l’économie bleue par l’amélioration de la chaîne de valeur des pêches.

‘’Actuellement je travaille sur le projet de renforcement de capacités pour la cogestion des pêcheries dans les pays de l’Afrique de l’Ouest (CAPAO) qui met l’accent sur la gestion et, nous allons à terme mettre en place un projet régional pour le développement de l’économie bleue par l’amélioration de la chaine de valeur des pêches’’, a-t-il déclaré.

Ishida Mitsuhiro s’exprimait ainsi en marge d’une mission de l’Ambassade du Japon au ministère de la Pêche et de l’Economie maritime.

Affecté depuis mai dernier à la Direction des Pêches maritimes pour une durée de deux ans, Ishida Mitsuhiro est un expert en transformation et distribution des produits de la mer et en développement de la pêche maritime et des communautés de pêcheurs.

Son mandat, a-t-il dit, consiste à travailler avec ses homologues sénégalais sur ‘’la gestion durable des ressources et la conservation des ressources naturelles », ainsi que ‘’le développement de l’agriculture et la valorisation des produits de la pêche’’, conformément à la Lettre de politique sectorielle définie par le ministère de la Pêche et de l’Economie maritime.

Pour le chef de la Division valorisation au niveau de la direction des Pêches maritimes, Cherif Sambou, ‘’sa présence est une aubaine pour le Sénégal, pour la direction des pêches maritimes parce que nous sommes en train de dérouler un programme de renforcement de capacité des acteurs de la pêche artisanale au Sénégal et dans la sous-région.’’

‘’Nous avons été accompagnés par Ishida en Guinée, au Cap-Vert, en Gambie. Et je pense qu’il commence à prendre place carrément dans l’attelage de ce qu’on fait en matière gouvernance des pêches dans nos différents pays’’, a-t-il avancé

Et, ‘’en perspective de la fin de cette activité, on va produire avec lui, un guide de la cogestion, une gestion participative avec les acteurs pour cette gouvernance de de la pêche et nous projeter vers un projet sur la valorisation aussi sur l’économie bleue », a ainsi laissé entendre M. Sambou.

Lire Plus:  Sénégal: des collectes de noyaux de dattes pour reboiser le pays
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires