Sénégal – Guinée Bissau : Les dessous d’une longue rivalité entre « Lions » et « Djurtus »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Durant plus de 10 ans (1979 – 1991) la sélection sénégalaise de football du Sénégal et celle de la Guinée Bissau se sont systématiquement croisées lors du premier tour de la coupe Amilcar Cabral. Des confrontations épiques entre deux nations voisines que beaucoup de choses lient sur le plan socioculturel. Cette double confrontation entre Lions et Djurtus les 11 et 15 novembre 2020, à l’occasion des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2021, sera un nouveau chapitre dans ce derby explosif. 

Si les vice-champions d’Afrique sont largement favoris sur le papier, avec des joueurs de classe internationale tels que Sadio Mané, Édouard Mendy et Kalidou Koulibaly, la vaillante sélection Bissau Guinéenne qui monte en puissance, peut se baser sur un solide effectif. Une opposition de style sur plusieurs points tant ceux purement footballistiques que celui relatif à la culture de la gagne et à la combativité qui fait parfois défaut aux Lions. 

Avec deux participations à la coupe d’Afrique des nations (2017 et 2019), la Guinée Bissau rêve ardemment d’une troisième participation à une phase finale de la CAN. Un ticket qualificatif qu’ils pourraient décrocher à la faveur d’une campagne positive contre le Sénégal, ce mercredi à Thiès puis à Bissau au Stade du 24 septembre. 

La Guinée loin derrière

Classés à la 118e place du classement FIFA ( 30e en Afrique), très loin derrière le Sénégal 21e mondial et numéro 1 en Afrique, les hommes de Baciro Candé qui ne cessent de progresser ne nourrissent aucun complexe. C’est du moins le discours guerrier que véhicule sciemment le staff technique Bissau Guinéen depuis quelques jours. 

Lire Plus:  La NASA a scruté une occultation stellaire depuis le centre du Sénégal

Toujours est-il qu’en 14 confrontations (11 en Coupe Amilcar Cabral et deux éliminatoires de la CAN 96 et 94) les Djurtus n’ont réussi à s’en sortir devant les Lions qu’à une seule reprise : Le 18 novembre 1995, 2-1 lors du premier tour de la Coupe Amilcar Cabral, à Nouakchott (Mauritanie.) Le Sénégal ayant obtenu 9 succès et 4 nuls. Un maigre bilan des Djurtus qui ne confère pas non plus aux protégés d’Aliou Cissé, une immunité acquise d’office pour ne pas dire une victoire facile.

En grande difficulté lors du match amical perdu 3-1 contre le Maroc, le Sénégal sera fortement challengé par la Guinée Bissau qui au-delà même de ce duel fratricide jouera crânement ses chances pour aller au Cameroun en 2022. Ça sera aussi, c’est le cas de le souligner, un match dans le match entre Baciro Candé et Aliou Cissé deux anciens internationaux aux commandes.  

Au-delà du volet sportif, cette rencontre dont les paramètres seront fortement déréglés par la pandémie de la Covid-19, un regroupement express et le tout sous un soleil de plomb avec un match à 16h00 GMT, sera plus que jamais indécise. Autant de détails qui pourraient avoir leur importance dans ce derby périlleux où tout peut arriver à l’issue des 90 minutes. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *