Sénégal : une Fintech réinvente le dépôt, le transfert d’argent et les paiements mobiles

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

 Proposant des services financiers mobiles abordables, l’activité de Wave au Sénégal a quintuplé de taille en l’espace d’un an, avec une croissance moyenne mensuelle de 15% par mois. Le service connait aujourd’hui près d’un million d’utilisateurs.

Au Sénégal, un Fintech est en train de révolutionner les solutions de monnaie électronique. Dans un podcast de sa série sur l’évolution de la finance digitale en Afrique, Microsave Consulting s’entretient avec Mme Coura Carine Sene, Directrice générale de Wave Sénégal, qui livre les recettes ayant permis cette percée au pays de la Teranga.

A l’origine Wave était un service de transferts d’argent internationaux qui permettait, à travers une application mobile, à la diaspora d’Amérique du nord et d’Europe d’envoyer des fonds rapidement, simplement et sans frais, vers l’Afrique de l’est, principalement au Kenya, au Rwanda, et en Tanzanie. Le destinataire reçoit l’argent sur un porte-monnaie électronique de partenaires tel que Mpesa, Airtel et MTN.

Le service sera, par la suite, dupliqué en Afrique de l’ouest, précisément au Nigeria, au Ghana et récemment au Sénégal.

Toutefois, l’arrivée de Wave au Sénégal se fera dans un écosystème peu favorable, caractérisé par une série de contraintes, à savoir notamment le manque de liquidité du réseau d’agent, la disponibilité du réseau mobile, et de la cherté. « Ces différents challenges ont donné envie à Wave de lancer son propre réseau de monnaie électronique au Sénégal pour faire vivre aux sénégalais, l’expérience du Kenya », déclare Mme Coura Carine Sene.

Et la première cible sera les commerçants qui avaient beaucoup de mal à bénéficier de ces services financiers mobiles. Aujourd’hui, Wave est présent dans tous les marchés et dans tous les quais de pêche du Sénégal.

Depuis octobre 2019, le service vise même une nouvelle cible qui est celle des particuliers. Car, en plus de l’envoi, Wave offre les paiements de factures sans frais et même l’achat de crédit téléphonique auprès des trois opérateurs du pays.

L’activité de Wave au Sénégal a quintuplé de taille en l’espace d’un an, avec une croissance moyenne mensuelle de 15% par mois. Le réseau dépasse désormais 2000 agents à travers le pays, avec pour objectif d’atteindre 8000 agents d’ici la fin de l’année. On compte près d’un million d’utilisateurs à travers le pays.

Lire Plus:  Akon va développer Akon City, une ville écoresponsable
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *