Microsoft signe un accord de partenariat avec Viasat pour connecter 5 millions de personnes à Internet en Afrique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Environ 60 % de la population de l’Afrique n’a pas encore accès à l’Internet. Des initiatives se multiplient pour réduire le fossé numérique sur le continent dans un contexte de transformation numérique accélérée.

La société technologique américaine Microsoft a annoncé, le mercredi 14 décembre, avoir signé un accord de partenariat avec l’opérateur de services télécoms via satellites Viasat pour fournir un accès à Internet à 10 millions de personnes dans le monde, dont 5 millions en Afrique. Le partenariat entre dans le cadre de l’initiative Airband de Microsoft. Ses bénéficiaires sont en République démocratique du Congo, au Nigeria, en Egypte, au Sénégal et en Angola.

« En travaillant avec Viasat, nous utiliserons le satellite pour atteindre des zones reculées qui n’avaient jusqu’à présent que peu, voire pas, d’options de connectivité conventionnelle. Ensemble, nous serons en mesure de faire évoluer et d’étendre rapidement la portée d’Airband, en explorant un plus grand nombre de projets et de nouveaux pays où nous n’avons pas encore travaillé », a déclaré Teresa Hutson, vice-présidente de Microsoft chargée de la technologie et de la responsabilité d’entreprise.

C’est en 2017 que Microsoft a lancé Airband qui vise à faire progresser l’accès à l’Internet abordable et aux compétences numériques pertinentes dans le monde entier grâce à des partenariats. A travers cette initiative, Microsoft entend étendre la connectivité Internet à haut débit à 250 millions de personnes dans le monde, dont 100 millions sur le continent africain d’ici 2025.

L’initiative Airband de Microsoft devrait notamment contribuer à réduire la fracture numérique en Afrique, où seulement 40 % de la population adulte a accès à Internet, selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA).

Lire Plus:  Sénégal : Free lance une phase expérimentale de la 5G avec l’appui technique d’Ericsson
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires