Le Sénégal met officiellement en service la centrale solaire photovoltaïque de Kaël

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les autorités Sénégalaises sont déterminées à mettre un terme à la fracture énergétique entre les populations. C’est dans cette optique que le ministre du Pétrole et des Energies, Aïssatou Sophie Gladima a inauguré, le mardi 1er mars 2022, la centrale solaire à Kaël, une localité située dans le département de Mbacké.

Dotée d’une puissance de 35 Mégawatts (MW), l’infrastructure qui a coûté 21 millions d’euros et qui vient accentuer le virage du mix énergétique permettra, selon Aïssatou Sophie Gladima, à  541 000 personnes d’accéder à l’électricité avec des tarifs très bas.

 « J’ai l’immense plaisir de présider l’inauguration de cette centrale solaire de Kaël au nom du président, Macky Sall. Nous sommes aujourd’hui à une dizaine de centrales solaires au Sénégal », s’est réjouie Aïssatou Sophie Gladima lors de la cérémonie d’inauguration.

A l’en croire, cette centrale d’une puissance de 35 MW, à l’image de celle de Kahone entre dans le cadre de l’initiative de Scaling Solar. Celle-ci est financée par le groupe de la Banque Mondiale. Cette initiative vise à promouvoir le mix énergétique qui est l’un des piliers majeurs du Plan Sénégal émergeant (PSE), mis en place par le président de la République en vue de faciliter l’accès universel à l’électricité, selon le ministre du Pétrole et des Energies,

La mise en service de cette centrale photovoltaïque contribue au renforcement de la couverture en énergie du pays, a conclu la responsable sénégalaise.

Lire Plus:  L'effervescence des startup au Sénégal
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires