Le Président lance un Plan de Transformation Digitale pour les Administrations

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

 Le président de la République Macky Sall a demandé mercredi au gouvernement d’engager « l’exécution d’un plan de transformation digitale » des différentes administrations, appelant en particulier le ministre des Finances et du Budget à « assurer, en priorité, la convergence intégrale des systèmes informatiques des régies financières » et « la dématérialisation générale du cadastre et du livre foncier ».

Le chef de l’Etat, présidant la réunion hebdomadaire du gouvernement, a invité « les ministres à engager, chacun en ce qui le concerne, l’exécution d’un plan de transformation digitale de leurs administrations afin d’accentuer la célérité, l’efficacité, la transparence et la performance des services publics ». « Il a à ce sujet demandé, en particulier, au Ministre des Finances et du Budget d’assurer, en priorité, la convergence intégrale des systèmes informatiques des régies financières (Impôts, Douanes, Trésor) ainsi que la dématérialisation générale du cadastre et du livre foncier », rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Il a informé à ce sujet les membres du gouvernement qu’il présidera la deuxième édition du Forum du numérique, prévu jeudi au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, une manifestation coïncidant avec la remise du Grand Prix du chef de l’Etat pour l’innovation numérique. « Il a à ce propos indiqué au gouvernement l’impératif de faire du SENEGAL NUMERIQUE en 2025, une réalité au cœur de toutes les activités académiques, économiques, sociales et culturelle », lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres. 

Lire Plus:  Distribution de kits de protection contre la pandémie du coronavirus aux plus démunis

De même le chef de l’Etat exhorte-t-il « le gouvernement, les structures de l’Etat impliqués (ARTP, ADIE, les directions et services informatiques des ministères), les opérateurs de télécommunications et acteurs privés du secteur à travailler ensemble pour asseoir, en permanence et dans la qualité, l’aménagement numérique optimal du territoire ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires