Avec Soreetul, Awa Caba facilite la commercialisation de produits de transformation agricoles au Sénégal

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Après ses études en informatique, c’est dans le domaine de l’agrobusiness qu’elle a choisi de se spécialiser. Elle vient surtout en aide aux productrices des zones rurales et a reçu plusieurs prix et distinctions pour son impact social sur le continent africain.

Awa Caba (photo) est une informaticienne sénégalaise diplômée de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar d’où elle est sortie ingénieure de conception. Elle est la cofondatrice et la DG de Soreetul, une plateforme de commerce électronique spécialisée dans la promotion et la distribution de produits agricoles transformés par les femmes au Sénégal.

Elle met en relation les productrices agricoles rurales et les clients potentiels qui vivent en zone urbaine. S’exprimant sur ce qui l’a poussée à lancer Soreetul en 2013, Awa Caba a déclaré : « L’idée vient du constat que les consommateurs avaient du mal à retrouver des produits locaux dans les grandes surfaces ou les boutiques. Les femmes qui travaillent dans le secteur de la transformation n’ont pas non plus accès au marché puisqu’étant dans les zones éloignées de la capitale ».

Awa Caba est également cofondatrice et présidente de Yeesal Agri Hub, une structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant spécialisée dans l’agrobusiness et lancée en 2016. En décembre dernier, la structure a été sélectionnée pour faire partie du projet Rural Impacting Entrepreneurship développé par Small Foundation et Village Capital.

Sa carrière professionnelle a commencé en 2012 en tant qu’ingénieure en informatique de Nelam Services. Elle a confondé le 1er réseau de femmes dans la technologie au Sénégal, Jiggen Tech Hub, puis Weltima dont elle est responsable informatique. Elle a aussi travaillé comme consultante pour l’International Fund for Agricultural Development en 2014, le projet USAID-ERA (Éducation et recherche en agriculture) de juin à août 2017 et la FAO de février à décembre 2017.

Mandela Washington Fellow de l’Université d’Iowa où elle a suivi des cours en business et entrepreneuriat en 2016, elle a reçu plusieurs prix et distinctions. En 2020, elle a gagné le prix du leadership de la femme africaine, après avoir obtenu le prix de l’entrepreneuriat africain de la Banque of Africa en 2018. Elle a également été citée parmi les 30 espoirs de la jeunesse africaine francophone qui construisent l’Afrique de demain par Forbes Afrique Magazine.

Lire Plus:  A Dakar, les technologies numériques se déclinent au féminin
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires