Au Sénégal, Chargel met en relation transporteurs routiers et expéditeurs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le transport de marchandises est un secteur attractif pour les tech entrepreneurs. Ils s’y investissent dans le but d’aider les commerçants à recevoir leurs marchandises dans des délais raisonnables et aux meilleurs prix.

Chargel est une plateforme numérique développée par une start-up sénégalaise de même nom. Elle permet aux chauffeurs routiers de rouler moins de kilomètres à vide et aux expéditeurs de trouver rapidement des chauffeurs routiers disponibles. La start-up, basée à Dakar, a été fondée par Moustapha Ndoye et Alioune Ndoye. Elle a déjà levé 750 000 $ plus tôt dans l’année pour soutenir sa croissance.

La start-up met donc en relation, à travers ses plateformes, les expéditeurs et les transporteurs. « Nous offrons également des services à valeurs ajoutés tels que la mise à disposition de traceurs GPS, l’assistance pour l’achat de carburant à des tarifs réduits, l’assistance dans les réparations en cas de pannes afin que vous puissiez vous focaliser sur votre cœur de métier et acheminer les expéditions à bon port », indique la plateforme.

Quant aux expéditeurs, ils peuvent utiliser ce réseau de transporteurs en faisant confiance à Chargel. Ils ont la possibilité de réserver instantanément ou à l’avance, de suivre en temps réel leurs marchandises et d’obtenir une preuve électronique de livraison.

Chargel, dont l’ambition est de devenir la plus grande plateforme digitale de logistique de l’Afrique francophone, espère un tour de table d’amorçage avant la fin de l’année pour passer un cap dans le secteur. Il faut souligner que Raja Kaul, fondateur et associé directeur de Logos Ventures, un des investisseurs de Chargel, se dit « convaincu que Moustapha et Alioune sont bien placés pour faire de Chargel une place de marché logistique de premier plan au Sénégal, et éventuellement dans toute l’Afrique de l’Ouest ».

Lire Plus:  Le Sénégal réaffirme son engagement à lancer son premier satellite d’ici 2023
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires