Sénégal: Commémoration à Dakar du 47-ème anniversaire de la Glorieuse Marche verte

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dakar – L’Ambassade du Royaume du Maroc au Sénégal a organisé, dimanche à Dakar, une cérémonie de levée du Drapeau national à l’occasion de la célébration du 47-ème anniversaire de la Glorieuse Marche verte.

Cette cérémonie, qui s’est déroulée tôt le matin à la résidence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc, s’est tenue en présence des membres de la communauté marocaine établie au Sénégal représentant les diverses catégorises socioprofessionnels de cette communauté, de représentants de la société civile sénégalaise, notamment les membres du bureau de l’Amicale des Officiers Sénégalais Formés au Royaume du Maroc (AOSFARM), ceux du bureau de l’Amicale des Anciens Étudiants et Stagiaires Sénégalais au Maroc (AMESMA), ainsi que des représentants des médias de la place.

Après le lever des couleurs nationales au son des hymnes nationaux des deux pays, l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Dakar, M. Hassan Naciri a prononcé une allocution au cours de laquelle il a mis l’accent sur la symbolique profonde de la Marche verte gravée dans la mémoire collective du peuple marocain.

En effet, c’est une épopée historique inspirée par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu l’ait en sa sainte miséricorde, pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume qui s’inscrit dans la continuité et dans l’esprit de la Révolution du Roi et du Peuple initiée par Son défunt père, Feu Sa Majesté Mohammed V pour le recouvrement de l’indépendance nationale, a souligné M. Naciri, précisant qu’elle reflète par ailleurs cette symbiose qui a toujours existé et qui perdure encore entre le peuple marocain et ses Souverains face à l’adversité et aux enjeux et défis actuels et futurs.

Le diplomate a, par ailleurs, mis l’accent sur la particularité et la singularité de telles commémorations au Sénégal, pays frère, ami et allié de première heure. M. Naciri a souligné qu’il n’est point besoin de rappeler que des illustres sénégalais représentant les grandes familles religieuses ont également répondu à l’appel du regretté Souverain, Feu SM Hassan II, et se sont joints à leurs frères marocains dans leur marche pacifique pour la libération des provinces du sud.

Dans ce même sillage, le diplomate marocain a rappelé que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, s’est adressé à la Nation, de ce lieu même, du cœur de la capitale sénégalaise Dakar en 2016, à l’occasion de la commémoration du 41-ème anniversaire de ce glorieux événement, geste qui témoigne si besoin est de cette relation particulière qui lie le Royaume et le peuple marocain au Sénégal et aux Sénégalais depuis des temps immémoriaux.

Toujours au chapitre des relations entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, M. Naciri a mis en relief la force des relations fraternelles qui unissent Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence M. Macky Sall, Président de la République du Sénégal, et leur volonté et ambition commune de renforcer davantage cette relation particulière existant entre les deux pays et qui est d’une intensité telle qu’elle s’impose en modèle et en référence en la matière.

Le diplomate marocain n’a pas manqué de relever la coïncidence de cet anniversaire de la Marche verte avec celui de la disparition du regretté souverain commémoré au cours de la semaine, ainsi qu’avec l’hommage posthume, encore un parmi tant d’autres, rendu à Feu Hassan II à travers le Prix Panafricain qui lui a été décerné, mardi dernier, par l’Ethiopie en reconnaissance de son engagement et son œuvre en faveur de l’émancipation de l’Afrique, du panafricanisme et son engagement actif dans la création de l’Organisation de l’Unité Africaine.

Revenant d’autre part sur la question du Sahara marocain, l’Ambassadeur a mis en avant les acquis réalisés depuis le début de la Marche verte à nos jours dans les provinces du Sud, à différents niveaux économiques et sociaux, et au niveau des projets de développement qui en ont fait un pôle de développement intégré et un trait d’union entre le Royaume et sa profondeur africaine, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et conformément à cet esprit mobilisateur de la Marche verte.

Évoquant les derniers développements diplomatiques et les acquis internationaux du Royaume dans le conflit artificiel autour du Sahara marocain, M. Naciri a énuméré les différentes réalisations et reconnaissances des droits historiques et légitimes du Maroc ainsi que la pertinence de son approche pour mettre un terme à ce différend régional, suscité, alimenté et entretenu par les adversaires du Royaume, hypothéquant ainsi l’avenir commun des peuples maghrébins et leurs aspirations à une intégration régionale synonyme de paix, de stabilité et de prospérité partagées pour et par tous.

Outre les près d’une trentaine de consulats généraux de pays frères et amis d’Afrique, du monde arabe ou encore d’Amérique latine ouverts dans les chefs-lieux du Sahara marocain, Dakhla et Laâyoune, l’Ambassadeur a mis en relief l’appui croissant, franc et massif de nombre de pays de par le monde à l’initiative marocaine pour une large autonomie dans les provinces méridionales du Royaume, jugée la plus crédible, la plus réaliste à même de mettre un terme à ce conflit artificiel autour de l’intégrité territoriale du Royaume.

Par la suite, des personnalités sénégalaises ayant vécu au plus près, à savoir au Maroc, cette épopée prestigieuse de l’histoire contemporaine du Royaume ont livré leurs témoignages et leurs souvenirs du climat de ferveur qui régnait au Maroc durant cette période, notamment, le Général Madike Seck, vice-président de l’Amicale des officiers sénégalais formés au Royaume du Maroc et le Colonel Babacar Ndiaye, également de l’AOSFARM.

Des citoyens marocains du Sénégal ont également livré leurs témoignages sur cette page glorieuse de l’histoire du Royaume et ont réitéré à cette occasion leur attachement indéfectible et leur mobilisation inconditionnelle derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans la défense des intérêts vitaux du Royaume et au premier rang desquels la souveraineté et l’intégrité nationale conformément à l’esprit et au serment de la Marche verte.

A souligner qu’à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la Glorieuse marche verte, la troupe de théâtre Tafoukt (Le Soleil) , qui a tenu à prendre part à cette cérémonie, présentera, dimanche soir, au Théâtre National Daniel Sorano de la capitale sénégalaise Dakar, sa pièce Théâtrale Amazigh “Aferziz” (Melon Amer).

Cette présentation qui s’inscrit dans le cadre des tournées théâtrales destinées aux marocains du monde, se tient avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger -département des Marocains résidant à l’étranger.

Lire Plus:  Le pagné tissé manjak, un précieux savoir-faire artisanal
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires