Le pagné tissé manjak, un précieux savoir-faire artisanal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Le pagné tissé manjak pagne

Le pagne tissé manjak est un tissu traditionnel d’Afrique de l’Ouest, réputé pour sa qualité et sa beauté. A l’origine, cette étoffe de prestige était réservé aux rites funéraires et aux autres cérémonies importantes (naissance, baptême, dot, mariage…). Puis son utilisation s’est vulgarisée. Aujourd’hui, beaucoup d’artistes, de décorateurs ou de professionnels de la mode s’en servent pour réaliser leurs oeuvres, objets d’ameublement, vêtements ou accessoires. Au Sénégal, la styliste Adama Paris ou la designer textile Aïssa Dione l’utilisent régulièrement dans leurs collections.

pagne tisse aissa dione senegal
Objets d’ameublement en pagne tissé par Aissa Dione

Le pagné tissé, une affaire de patience

Réalisé entièrement à la main par des maîtres tisserands, sa fabrication nécessite patience, minutie et force physique. Généralement, ce savoir-faire exigeant se transmet de père en fils. Les artisans utilisent des métiers à tissus à bras horizontaux, longs de plusieurs mètres. La largeur de tissage est de 30 cm en général, mais peut varier entre 20 et 90 cm, selon la demande. Petit à petit, fil de coton après fil de coton, les motifs du pagne tissé se dévoilent délicatement. Les motifs peuvent être d’ordre religieux, politiques, sociétaux, familiaux, etc. Les meilleurs artisans tissent entre 3 et 5 mètres de pagne tissé par jour. L’étoffe ainsi réalisée est à la fois lourde et souple, avec des motifs élégants et des couleurs souvent chatoyantes.

Aujourd’hui, la production du pagne tissé se fait essentiellement en Guinée Bissau, en Gambie, au Sénégal (de la Casamance, à Saint-Louis, en passant par Dakar) et au Cap Vert. Les manjacks sont présents dans ces différents pays de l’Afrique de l’Ouest.

Quelques adresses et liens :

pagne tisse tisserand maître dakar
Tisserands à l’oeuvre dans le magasin Tisserand Dakar

– Le magasin Tisserand Dakar à Ouakam propose de nombreux objets de décoration ou accessoires en pagne tissé (lire l’article + page Facebook)

– Aissa Dione dispose d’un corner au Pullman Teranga au Plateau (et son site internet).

– On trouve également des tisserands dans le quartier de Fann et dans la Médina, à Dakar. Une coopérative de tisserands a été créée, Acomasituée Avenue Cheikh Anta Diop, après le Rond Point Sahm. La coopérative est à l’intérieur de Caritas, en face de l’école des manguiers. Pour en savoir plus, ce petit livret.

– Galerie Tesss à Saint-Louis (page Facebooksite internet)

– Un reportage photos sur les tisserands de Dakar, réalisé par Nathalie Guironnet.

Source: LePetitJournal

Lire Plus:  Au Sénégal, des vélos recyclés en oeuvre d'art
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

magazine terra senegal

Le Plus Populaires