« Gorée zéro déchet » Un projet pour lutter contre la pollution plastique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Au Sénégal, le maire de l’île de Gorée, Augustin Senghor a lancé récemment en collaboration avec le groupe Kirene, le projet « Gorée zéro déchet ». L’initiative qui vise à rendre la commune plus propre devrait aboutir à l’interdiction des sachets plastiques.

Le maire de Gorée, Augustin Senghor tape du poing sur la table face à la pollution plastique observée dans sa commune. D’après ce responsable, le phénomène se justifie par l’abondance du trafic à Gorée qui est l’un des sites touristiques les plus visités du Sénégal. Le 5 décembre 2020, le maire de Gorée a lancé le projet « Gorée zéro déchet » pour changer la donne.

À travers cette initiative, Augustin Senghor espère donner à Gorée un visage plus propre, notamment en la débarrassant de ses déchets plastiques.  La collecte des déchets dans l’eau se fera par des plongeurs au nord de l’ile. Le volet terrestre du projet sera exécuté par des groupes de jeunes sénégalais, des défenseurs de l’environnement et des activistes.

L’autre axe majeur du projet « Gorée zéro déchet » sera l’interdiction des sachets plastiques non biodégradables sur l’île. Dès l’entrée de la commune de Gorée, le touriste sera invité à rejoindre l’embarcadère du port autonome de la capitale Dakar où il échangera son sachet plastique, s’il en possède contre un sachet écologique.

Lire Plus:  De nouvelles forêts seront classées au Sénégal, une première depuis 1968

Un projet soutenu par le groupe Kirene

Dans le cadre du projet « Gorée zéro déchet », des bacs à ordures sont également offerts aux ménages par le groupe Kirene, partenaire de la municipalité de Gorée pour la mise en œuvre du projet d’assainissement. « Avec ces poubelles, les ménages, les services administratifs et les écoles pourront trier leurs propres déchets », affirme Abdou Wahab Sow, responsable du système de management à l’île de Gorée.

Au Sénégal, le gouvernement milite pour un environnement sain pour ses populations. En novembre 2020, il a lancé en collaboration avec l’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI) une campagne de communication sur les avantages d’une gestion durable des déchets à Tivaouane, une commune située à l’ouest du pays. Un Projet de gestion des déchets plastiques, des eaux usées et des déchets d’équipements électriques et électroniques, dans les villes secondaires du Sénégal a également été lancé dans la même période.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires