Des artistes composent un single pour sensibiliser sur le Covid-19

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le single intitulé « Xeex Korona » (combattre le Coronavirus), dont la sortie est prévue vendredi, entend sensibiliser les populations de la région de Louga sur les mesures sanitaires à respecter pour éviter la propagation du Covid-19.

« C’est un projet à mon initiative. Dans cette lutte, il faut prioriser la sensibilisation, c’est pour cela que nous avons composé ce single intitulé, Xeex Korona. Le projet regroupe des artistes lougatois basés à Louga, Linguère et Kébémer et de la diaspora », a dit Ndiawar Seck, président de l’Association culturelle « Thiapathioly » basée à Madrid. 

Selon lui, les paroles du single dont la sortie est prévue vendredi, ont été écrites par Lampa Fall Kala, un fils de Louga, ajoutant que le chanteur Sidy Samb en est le Directeur artistique. D’autres artistes de la région comme le rappeur Nit Dof, Mallé Mbaye et Malick Niang de Linguère figurent aussi dans le projet, a fait savoir Seck. 

« La maladie est bien présente à Louga et dans tout le pays. Nous voulons mettre à profit notre art, notre notoriété et nos connaissances pour sensibiliser les populations à rester chez eux et à respecter les mesures sanitaires. Car c’est notre devoir », a-t-il soutenu. En plus de ce projet de single, a-t-il signalé, les membres de l’association comptent aider sur le plan financier « les parents restés au Sénégal’, mais aussi en mettant à leur disposition, »le matériel nécessaire pour se protéger de la maladie ». 

Outre les activités sociales menées au Sénégal, ils viennent en aide à la communauté sénégalaise basée à Madrid « en terme d’alimentation, paiement de location, assistance sanitaire » et les sensibilisent à respecter les mesures barrières. « Thiapathioly » a été créée à Madrid en 2014 par des artistes lougatois. Elle a organisé plusieurs activités au Sénégal dont le festival Flamengo en 2016 au Grand théâtre, « la nuit de la diaspora » en 2017 et le festival des arts et cultures de Louga en 2018. « En 2019, nous avons développé à Madrid, un projet visant à rapprocher les peuples sénégalais et espagnol. Au mois de février de cette année, nous avons organisé le festival des tambours du Ndiambour à Louga », a dit son président.

Lire Plus:  L’innovation pédagogique en sciences de gestion : le Sénégal et Madagascar recompensés



 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *