Sénégal : le président Macky Sall a inauguré l’aéroport de Saint-Louis réhabilité à 23 milliards de FCFA

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le président sénégalais Macky Sall a déclaré jeudi que l’inauguration de l’aéroport de la ville de Saint-Louis s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation des aéroports du pays et constitue par ailleurs « une réconciliation de la ville avec son histoire dans l’aviation civile », révélant que le coût des travaux a été de 23 milliards de francs.

Dans son discours lors de la cérémonie d’inauguration, le président sénégalais a dit que l’idée de réhabiliter les aéroports du pays s’est imposée à lui à la fin des travaux de l’aéroport Balise Diagne de Dakar et la création de la compagnie aérienne sénégalaise.

Il a ajouté que le fait de commencer le programme de réhabilitation des aéroports par celui de Saint-Louis n’est pas fortuit, car la ville a une histoire avec l’aviation civile pour avoir accueilli en 1927 le premier vol direct en provenance de Toulouse.

Macky Sall a encore dit que l’inauguration d’un aéroport international équipé d’instruments modernes fera de la ville un pôle dynamique avec l’exploitation du pétrole et surtout le gaz près des côtes de la ville, en plus des activités agricoles, touristiques et l’enseignement supérieur.

Le président sénégalais a réaffirmé que le programme de construction des aéroports du Sénégal va se poursuivre avec ses deux volets, le premier relatif à la réhabilitation des aéroports de 5 villes et le second la réhabilitation de 8 autres.

L’enveloppe globale de ce programme est de 100 milliards de FCFA, financé à hauteur de 85% par la banque tchèque d’exportation (CEB) et 15% par l’état sénégalais.

L’aéroport de Saint-Louis dont les travaux ont couté 23 milliards de FCFA, portera désormais le nom de l’ancien maire de la ville Ousmane Massik N’diaye.

La piste de l’aéroport, situé à l’est de la ville, est de 2500 mètres et les travaux ont duré trois ans.

Ils devaient s’achever en 2020 mais la pandémie du coronavirus a retardé les travaux, selon les autorités sénégalaises.

Lire Plus:  Une usine de déshydratation d’oignons sera construite pour créer des emplois
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires