Sénégal: le pont de Foundiougne, fraîchement inauguré, suscite beaucoup d’optimisme

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le président sénégalais Macky Sall a inauguré, samedi 26 mars, le nouveau pont de Foundiougne, dans la région centre du Fatick. Cet ouvrage, baptisé pont Nelson-Mandela, a été financé à hauteur de 67 millions de dollars, soit environ 40 milliards de francs CFA. Long de 1,6 km, il va permettre de désenclaver la zone et va faciliter les échanges entre Dakar et Banjul, en Gambie.

Ce pont était attendu depuis longtemps par les opérateurs économiques de la région centre du Sénégal. Désormais, ils pourront même rallier la Gambie et le sud du pays sans passer par la région de Kaolack, qui constituait un long détour. Boly Gueye est le président de l’Association nationale de la chaîne de valeur tourisme. Il s’exprime :

« Nous voyons l’importance de ce pont. […] Aujourd’hui, en cinq minutes, on peut traverser ce pont et repartir dans toutes les îles ou dans toutes les zones touristiques de la périphérie. C’est un grand avantage. »

Et c’est aussi un rêve qui devient réalité selon les habitants de Foundiougne qui, aujourd’hui, peuvent pousser un ouf de soulagement. Souleymane Diouf habite dans le département et confie : « Nos arrières grands-parents et nos grands-parents sont aujourd’hui dans l’au-delà. Si on les réveillait et qu’on leur montrait que l’on a réalisé ici un pont, ils diraient Al Hamdoulillah. »

La traversée du pont de Foundiougne est payante : 500 francs CFA pour les motos et jusqu’à 15 000 francs CFA pour les bus et poids lourds. Des tarifs jugés un peu élevés par certains usagers qui demandent une revue à la baisse.

Lire Plus:  Sénégal : inauguration du siège de l’Institut Cervantes de Dakar
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires