Sénégal : Le Grand pont à péage de Foundiougne inauguré et baptisé Nelson Mandela

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, a procédé samedi à l’inauguration du Grand pont à péage de Foundiougne, soit le plus long du Sénégal et l’un des plus grands de la sous-région.

Cette infrastructure va permettre de raccourcir le trajet vers la Gambie et la Casamance (sud) et de jouer un rôle important dans le désenclavement et le développement du potentiel de la commune de Foundiougne.

Ce pont, établi sur une longue de 1,3 km, porte désormais le nom de l’ancien président sud-Africain, Nelson Mandela, a déclaré le Chef de l’Etat Sénégalais, lors de la cérémonie d’inauguration, qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Xiao Han. Foundiougne est une commune de l’ouest du Sénégal, située dans le Sine-Saloum.

« J’ai décidé de donner le nom du pont à péage de Foundiougne à Nelson Mandela, un illustre fils d’Afrique, non seulement en tant que président de l’Union africaine, mais aussi au nom de l’amitié des peuples », a annoncé Macky Sall lors d’un discours prononcé à cette occasion.

La construction du pont à péage de Foundiougne, lancé en février 2018, a été financée à hauteur de 45 milliards de francs CFA  par l’Etat du Sénégal et Eximbank of China.

L’infrastructure va permettre de raccourcir le trajet vers la Gambie et la Casamance, mais aussi de jouer un rôle important dans le désenclavement et le développement du potentiel du département de Foundiougne, a indiqué le ministère sénégalais des Infrastructures terrestres et du Désenclavement.

Près de 2.000 emplois directs et indirects ont été générés pendant la phase des travaux de construction du Grand pont à péage de Foundiougne, souligne le Bureau de l’information gouvernementale (BIG) dans une note de présentation du projet.

Cet ouvrage stratégique de franchissement du fleuve le Saloum représente ‘’l’aboutissement de la volonté du Gouvernement de doter tout le Sénégal d’infrastructures modernes pour désenclaver la ville de Foundiougne et le pays’’, précise le document.

« Ce pont est un puissant levier pour l’exploitation des fortes potentialités, agricoles, économiques, culturelles et touristiques de Foundiougne et de l’ensemble des îles du Saloum, Toubacouta, Passy, Sokone, Bassoul pour ne citer que celles-là », ajoute la note.

Il va favoriser également « le désenclavement des régions naturelles de la Casamance et du Sine-Saloum, et le renforcement de l’axe Dakar-Banjul, le développement les activités de pêche, du tourisme mais aussi l’accès à la santé et à l’éducation », souligne-t-il.

L’infrastructure, qui offre une liaison routière directe entre les localités de Dakonga et Foundiougne, devrait aussi remplacer les embarcations qui assurent quotidiennement le transport entre les rives, via le fleuve.

Ce projet entre dans le cadre du programme gouvernemental PSE (Plan Sénégal émergent), initié par le président Macky Sall, et visant à conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035.

Lire Plus:  Début de la nationalisation partielle de l’Autoroute de l’Avenir
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires