Près de 50.000 jeunes accompagnés par le gouvernement depuis 2016 pour une formation professionnelle

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le gouvernement sénégalais a accompagné 48.500 jeunes depuis 2016, par le canal du Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT), a assuré, lundi soir à Dakar, la directrice générale de cette structure publique, Madame Aby Sèye.

« Ce sont 48.500 jeunes que nous avons accompagnés depuis 2016 dans le cadre de la formation initiale diplômante. Ce sont le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), les BEP (Brevet d’études professionnelles), les licences etc », a-t-elle indiqué à la télévision publique sénégalaise RTS.

Selon Mme Sèye, pour la formation courte diplômante qui peut durer entre trois et neuf mois, il y a plus de 9.000 jeunes que sa structure a également accompagnés pour des formations diplômantes pour un coût de plus de 3 milliards de Francs CFA (environ 5,5 millions de dollars américains).

« Cela nous fait plus de 200 domaines dans lesquels nous avons accompagné les jeunes et cela leur permet tout de suite d’avoir une qualification et pouvoir viser une insertion professionnelle », a soutenu la directrice générale du 3FPT.

Mme Sèye a poursuivi que sa structure a permis d’augmenter, depuis sa mise en place, l’offre de formation qualifiante des jeunes sénégalais.

Elle a précisé que sa structure procède souvent à des enrôlements ponctuels de jeunes pour répondre à des besoins bien spécifiques à travers une plateforme.

Selon elle, le 3FPT a déjà enrôlé à ce jour 24.000 jeunes sur plus de 48.000 demandes formulées. Ces formations touchent des métiers divers et variés dont la géomatique, la menuiserie, la plomberie etc.

Mis en place en octobre 2014, le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique, dénommé 3FPT, est sous la tutelle technique du ministère sénégalais de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat.

Il prend en charge la formation initiale et continue des travailleurs des entreprises et des organisations professionnelles, des jeunes en quête de qualification, des centres et institutions de formation mais aussi l’assurance qualité du dispositif de la formation professionnelle et technique.

Lire Plus:  Les dernières informations sur le coronavirus au Sénégal
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires