L’expédition scientifique « Microbiomes » arrive au Sénégal

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dernière étape de la mission scientifique dite « Microbiomes », le Sénégal, un des pays africains de la côte ouest de l’Océan atlantique,  a reçu, mardi 13 septembre, la visite du bateau-laboratoire « Tara » sur lequel est accomplie cette expédition scientifique.

Auparavant, le bateau-laboratoire de la Fondation Tara Océan avait visité, de l’autre côté de l’océan atlantique, alias « mer des obscurités » des auteurs arabes de l’âge classique,  le Chili, l’Argentine et le Brésil. La goélette scientifique est passée, ensuite, par l’Antarctique, ou pôle sud,  pour enfin  remonter le long de la côte ouest-africaine depuis Le Cap, en Afrique du Sud. La mission « Microbiomes » avaitcommencé en décembre 2020 pour étudier les micro-organismes de l’océan et leur sensibilité à la pollution et au réchauffement climatique dans l’Atlantique Sud.

Des milliards de virus et de bactéries, des millions de protistes et de phytoplanctons prospèrent dans un litre d’eau. Tout un univers invisible qui fait de l’océan un milieu vivant, à la base de l’alimentation de la faune marine, du captage du carbone et de la production d’oxygène. « Le microbiome humain nous assure un état de santé correct, mais peut susciter des problèmes quand il est déséquilibré. C’est exactement la même chose pour le microbiome océanique », explique le biologisteChris Bowler, l’un des deux directeurs scientifiques de l’expédition.

Lire Plus:  Sénégal: La renaissance énergétique
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires