Le Sénégal et la BADEA signent deux accords de financement pour un montant de 45 milliards FCFA

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dakar le 5 mars 2022- Monsieur Amadou Hott, Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, a procédé à la signature de deux conventions de financement avec Dr Sidi Ould TAH Directeur Général de la Banque arabe pour le Développement en Afrique (BADEA). 

Ces accords sont relatifs au Programme d’Urgence des Routes de Désenclavement et au Projet de Modernisation Urbaine de quatre communes, pour un montant global de 75 millions de dollars, soit 45 milliards FCFA.


La cérémonie a eu lieu, ce samedi5 mars, à Khartoum au Soudan, en présence des Ministres  MM. Mansour Faye, en charge des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement et Samba Ndiobène Kâ en charge du Développement Communautaire, de l’Équité Sociale et Territoriale.

 
Le Programme d’Urgence des Routes de Désenclavement d’une valeur de 50 millions de dollars, soit 30 milliards FCFA a pour objectif de désenclaver les zones du projet (routes Bambey – Baba Garage – Keur Samba Kane – Toubatoul et Diattar – Halwar), à soutenir leur développement économique et social, à renforcer la sécurité de la circulation des véhicules et à réduire les coûts de transport. 


Quant au Projet de Modernisation Urbaine de quatre communes (Fatick, Kaffrine, Kédougou et Oussouye) d’une valeur de 25 millions de dollars soit 15 milliards FCFA, il vise à renforcer les infrastructures et l’accès aux services sociaux de base. Il s’agit d’un projet important pour la consolidation des acquis de la décentralisation.

Après avoir magnifié la Coopération fructueuse entre la BADEA et le Sénégal, Monsieur le Ministre Amadou Hott a indiqué que « les financements accordés par la BADEA au Sénégal ont permis la réalisation d’importants projets, en particulier dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau, de l’assainissement et de la santé. A cela, s’ajoutent les divers appuis de la BADEA sous forme d’assistance technique, domaine dans lequel elle est décisive et apporte un concours qualitatif fort apprécié par nos Etats ».


La BADEA participe aussi au renforcement du financement du secteur privé national à travers des lignes de crédit attribuées aux banques locales.
En marge de cette cérémonie, les autorités sénégalaises ont fait le point avec la BADEA, sur le portefeuille de projets prioritaires du Sénégal, notamment dans les deux secteurs susmentionnés. Ainsi, des projets clés tels que l’Autoroute à péage Dakar Saint-Louis et la centrale électrique de 120MW à Malicounda ont été abordés.

Lire Plus:  Sénégal : Le FMI prévoit une croissance d’environ 5% en 2021
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Plus Populaires