Le FMI approuve la deuxième revue du programme ICPE du Sénégal

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé sans débat la deuxième revue du programme économique appuyé par l’instrument de coordination de la politique économique (ICPE) avec le Sénégal, a annoncé le ministère sénégalais des Finances et du Budget.

’’Le Conseil d’administration du FMI a favorablement conclu le mardi 5 janvier 2021 la deuxième revue du programme économique appuyé par l’Instrument de coordination de la politique économique (ICPE), suivant la procédure de non-objection, c’est-à-dire sans réunion formelle des membres du Conseil’’, précise la ministère dans un communiqué.

Selon le département du Budget, ‘’le FMI salue ainsi les bonnes performances économiques et financières réalisées dans l’exécution du programme’’.

Pour le ministère, il s’agit d’une ‘’décision exceptionnelle’’ qui ‘’traduit la confiance accordée au Sénégal dans la mise en œuvre satisfaisante de l’ICPE’’. 

La décision relative à la conclusion de cette deuxième revue concluante du programme ICPE sera effective à compter du mardi 12 janvier 2021, souligne t-on. 

Dans le communiqué, il souligné qu’en dépit de la crise sanitaire et économique, ‘’l’année 2020 a connu une activité intense, à telle enseigne que les objectifs de recouvrement des recettes budgétaires sont à ce jour atteints voire dépassés ; les dépenses publiques sont payées à un rythme satisfaisant’’.

Les principaux indicateurs quantitatifs de gestion sont atteints, selon le ministère, citant la cible de déficit budgétaire, le plancher des recettes fiscales, le plafond des instances de paiement, le plancher des dépenses sociales, l’encours de la dette publique.

Il salue également ‘’les relations au beau fixe’’ avec les partenaires techniques et financiers, ‘’comme l’atteste le résultat concluant de la deuxième revue de l’ICPE’’.

Le ministère des Finances relève aussi que les entreprises bénéficient d’un soutien optimal de la part de l’Etat, ce qui a permis à l’Etat de ‘’limiter les effets néfastes générés’’ par la Covid-19 sur l’économie.

Le communiqué note ainsi qu’après la première revue concluante du programme ICPE en juillet dernier, le Conseil d’Administration du FMI décerne de nouveau un satisfecit au Sénégal en dépit de l’impact significatif de la pandémie à coronavirus (COVID-19) sur l’activité économique. 

Il rappelle que chef de l’Etat a pris des mesures rigoureuses de riposte dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES) avec l’apparition de l’épidémie au Sénégal.

Lire Plus:  La reforestation, une activité majeure au Sénégal
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires