Des chercheurs sénégalais créent un respirateur artificiel

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Au Sénégal, des polytechniciens ont réussi à trouver le moyen de concevoir sur place des respirateurs artificiels pour moins de 60 euros l’unité, un équipement essentiel pour soigner les cas graves de malades atteints du coronavirus.

Même si le nombre de cas restent limités au Sénégal, sur place les chercheurs de l’école polytechnique de Thiès ont trouvé cette alternative, rapide et économique de respirateurs artificiels crées presque entièrement à partir d’imprimante 3D.

Le coronavirus dans sa forme la plus grave peut atteindre les voies respiratoires. L’un des moyens de prise en charge de cette difficulté respiratoire est la mise sous assistance respiratoire. Pour cela il faut des respirateurs artificiels, qui accompagnent les poumons du malade tout en lui prodiguant un grand bol d’oxygène pur directement dans les alvéoles. Cet équipement onéreux coute plusieurs centaines d’euros.

Au Sénégal, ce sont quatre professeurs d’une école technique locale qui se sont illustrés récemment. Il s’agit des Docteurs Ibrahima Gueye (EPT), Ahmed Mouhamadou Wade (EPT), Mamadou Lamine Diagne (Université de Thiès) et Ousmane Seydi (EPT). Ensemble, ils ont réussi à fabriquer des respirateurs artificiels de fortune. Avec cette invention, le respirateur artificiel ne coute désormais que 60 euros.

Une réelle leçon pour l’Occident.

Lire Plus:  La sévérité du Covid-19 peut-elle s'expliquer par la génétique?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

1 réflexion sur “Des chercheurs sénégalais créent un respirateur artificiel”

  1. Binetou Rassoul Thioune

    Oui c’est une réelle leçon pour l’Occident , le Sénégal est un pays regroupant des intellectuels de hauts niveaux , c’est juste que nous manquons les moyens , mais l’intelligence est là .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires