Chrétiens et Musulmans se réunissent pour la messe de la nativité

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’est un moment très attendu, quelques jours avant Noël : l’installation de la crèche dans la chapelle d’une abbaye à cinquante kilomètres de Dakar, au Sénégal. Les personnages africains sont placés dans une étable au toit de paille. Une quarantaine de moines bénédictins y mènent une vie de prière. Et ce matin-là, un programme un peu différent de d’habitude les attend : « Nous allons préparer la fête de Noël », annonce l’un des moines. Chants grégoriens, instruments africains et percussions viennent rythmer les offices.  

« Chacun respecte la religion de l’autre »

Les instruments sont fabriqués et restaurés sur place, dans un atelier où les frères travaillent. Depuis la naissance de l’abbaye en 1963, les religieux se sont intégrés à la vie locale. Pourtant, au village, 95% de la population est musulmane. Une cohabitation qui se prolonge jusque dans le jardin de l’abbaye, où Chrétiens et Musulmans travaillent côte à côte… et célèbrent même Noël ensemble. « C’est quelque chose de très beau que nous vivons ensemble. Chacun respecte la religion de l’autre », détaille un travailleur. 

Lire Plus:  Sénégal : décès de Pape Bouba Diop, bourreau des Bleus en 2002
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires