Macky Sall décrète l’Etat d’urgence

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le president sénégalais dans un discours à la nation a décrété l’Etat d’urgence face à la pandémie du coronavirus

Pour prévenir contre la propagation du covid-19, Macky Sall a renforcé les mesures prises par son gouvernement dans une déclaration transmise à la télévision nationale, lundi 23 mars 2020 en direct, il a décrété l’état d’urgence sanitaire et un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national.

Réglementer ou d’interdire la circulation des personnes, des véhicules ou des biens dans certains lieux et à certaines heures ;

Interdire, à titre général ou particulier, tous cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique ;

Ordonner, la fermeture provisoire des lieux publics et lieux de réunions ;

Interdire, à titre général ou particulier, les réunions publiques ou privées de quelque nature qu’elles soient, susceptibles de provoquer ou d’entretenir le désordre. 

“Ces mesures, non exhaustives, pourraient évoluer en fonction des circonstances. Elles sont assorties d’un couvre-feu sur l’étendue du territoire national, de 20 heures à 6 heures. Une limitation, et au besoin une interdiction, sera imposée au transport de voyageurs de région à région. Le Ministre en charge des Transports, en rapport avec le Ministre de l’Intérieur et des Forces Armées, prendra les dispositions nécessaires à l’application de cette mesure, y compris en milieu urbain”, poursuit Macky sall.

Lire Plus:  Des kits de l'OMS pour protéger le personnel soignant contre le COVID-19

“En limitant nos déplacements et nos rassemblements, nous arrêtons la circulation du virus, si nous le faisons, nous avons la chance de gagner le combat contre le COVID-19. Par contre, si nous continuons de faire comme si de rien n’était, le virus va se propager de façon encore plus massive et plus agressive” a ajouté le président Macky Sall qui en appelle à l’esprit citoyen de ses compatriotes.

Le chef de l’Etat sénégalais qui annonce l’union sacrée de toutes les forces vives de la Nation devra rencontrer ses principaux opposants dans l’après-midi du 24 mars.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Plus Populaires